voyage pérou
17 août 2020

Être écologique : essentiel dans notre routine et en voyage

Par Les-Tendances.com

On se dit bien souvent que nos ressources naturelles sont inépuisables et qu’on peut l’exploiter à notre guise. Et en voyage, nombre vacanciers agissent de façon irresponsable. Si chacun d’entre nous agit ainsi, on se demande où finira notre belle planète. Il n’est pas encore trop tard. Agissons au profit de la nature. Ci-suit quelques conseils efficaces pour cela.

Minimiser considérablement l’émission du CO2 dans notre quotidien qu’en voyage

Les facteurs polluants notre planète sont multiples et l’usage des carburants en est l’un d’eux. Ainsi, pour un impact environnemental moindre, on se doit de choisir un mode déplacement moins nocif, au quotidien. Pour un court trajet, entre votre maison et la pâtisserie d’à côté, par exemple, reliez-les à pied. En plus d’être écologique, ceci vous permettra de réveiller vos muscles et vous offrira une bonne santé.

Vous pouvez, bien entendu, aussi y aller à vélo. Pour les longues distances, évitez, dans la mesure du possible, l’avion ou réduisez vos déplacements avec. Il s’agit du moyen de locomotion le moins écologique. À la place, optez pour le train. Cet engin a l’avantage d’émettre modérément de CO2 et il consomme moins d’énergie. Seul, vous vous dites certainement quel effet ça aura sur notre environnement. Mais comme on dit petit à petit l’oiseau fait son nid, donc soyez l’un des premiers à apporter une pierre à l’édifice.

Adopter le réflexe de ne rien jeter sur son passage

Pour tout le monde, ceci doit être un impératif. Après tout, ça ne nous coûte rien d’emporter un petit sac pour y mettre nos déchets lors de nos sorties. On vous laisse imaginer le résultat, si l’on prenait l’habitude de tout jeter sur notre passage. Ainsi, pour une pensée écologique, lors d’un voyage vert au Pérou comme vu ici par exemple, évitez de laisser vos détritus sur les plages.

Faites-en de même lors de vos randonnées en pleine forêt. Gardez à l’esprit que ces déchets polluent la nature. Voir ceci va inciter les autres à en faire de même. Et en rien de temps, ses belles plages se transformeront en un vrai dépotoir. N’oubliez pas que jeter vos restes de nourriture sur les plages modifie l’habitat naturel des animaux qui y vivent. Ceci peut, bien entendu, leur être fatal.

S’orienter vers un séjour chez l’habitant pour agir en faveur de l’environnement

Pour vos vacances quelque part à l’autre bout du monde, il convient de se tourner vers un hébergement vert. Et dans ce cadre, un séjour chez l’habitant est ce qu’il y a de plus recommandé. Outre son côté écologique, cette formule a l’avantage d’être économique. De plus, elle permet de vivre des expériences bien plus uniques. En vous logeant chez l’habitant, vous aurez l’opportunité d’échanger avec vos hôtes, de connaître davantage leurs traditions.

Si vous faites un voyage vert au Pérou, vos hôtes ne manqueront pas de donner des détails sur les sites incas. Bien entendu, ils vous donneront le privilège de prendre part aux délicieuses spécialités culinaires péruviennes. Le ceviche, le rocoto relleno et l’aji de gallina, autant de bons plats que vous présenteront vos hôtes.

Comment être écoresponsable lors d’un voyage dans un pays comme le Pérou ?

Le Pérou est un des pays les plus pratiques pour faire de l’écotourisme. Pour garantir un voyage écologique au cœur du Pérou, de nombreuses activités s’offrent aux voyageurs soifs de la nature

  • Découvrir la culture et les paysages d’Eldorado
  • Faire un trek dans les Andes, puis effectuant un séjour chez l’habitant
  • Dans la forêt d’Amazonie, préserver les animaux et les étudier
  • Découvrir l’Inca, Lima, Cuzco, Lac Titicaca, Machu Picchu
  • Randonnée hors des sentiers battus à travers la vallée des condors, les côtes pacifiques et les sommets péruviens.

Bon voyage responsable !