champagne
20 août 2020

Le Champagne : un investissement toujours tendance

Par Les-Tendances.com

Les communications autour des résultats économiques du Comité Champagne montrent que la région Champagne conserve une position forte et conserve un bel avenir économique. Les 33 843 hectares de vignobles de Champagne fournissent des vins dont le chiffre d’affaires à l’exportation est le deuxième plus élevé du secteur français des vins et spiritueux loin devant Bordeaux.

Une valeur sûre et des nouveaux marchés prometteurs

Les ventes sur les deux principaux marchés du Champagne : la France et le Royaume-Uni. Ces clients historiques ont néanmoins baissé un peu leur consommation entre 2017 et 2018. Dans le cas du Royaume-Uni, on enregistre une baisse de 11 % en 2016-2017. Cette baisse a toutefois été plus que contrebalancée par une augmentation des ventes sur des marchés d’exportation plus lointains tels que les États-Unis (désormais le premier marché d’exportation du Champagne en valeur), l’Afrique du Sud (+38,4 %), Singapour (+15,3 %) et la Russie (+13,1 %).

Les 340 maisons de Champagne restent en position de force sur le marché, avec plus de 70 % des ventes totales de ce breuvage majestueux. Les producteurs conservent cependant le pouvoir ultime dans la région, puisqu’ils possèdent 90 % des terres viticoles.

Le Champagne Brut non millésimé représente toujours 79,3 % de l’ensemble des expéditions de Champagne à l’exportation et 65,8 % des ventes de Champagne à l’exportation en valeur. Les ventes de sa version Rosé représentent désormais 9,9% des volumes exportés et 11,8% de la valeur des exportations ; tandis que les Cuvées Prestige représentent 4,8% des volumes exportés mais 16,2% de la valeur des exportations. Les ventes de Demi-sec, Extra Brut et Brut Nature sont également en hausse, confirmant une plus grande diversité dans l’offre de Champagne.

Le Champagne représente 10 % de l’ensemble des vins mousseux consommés dans le monde, mais 36 % de la valeur de ces vins mousseux.

Le Champagne : un investissement tendance

Le Champagne constitue un investissement véritable tendance depuis quelques années. Il faut garder en tête que la principale caractéristique des vins fins comme le Champagne est une croissance stable à long terme. Un gage de sécurite par rapport aux marchés financiers plus volatils. En outre, les investissements dans les vins fins bénéficient d’un traitement fiscal avantageux, car les gains éventuels ne sont généralement pas soumis à l’impôt sur les plus-values.

Pour investir dans le Chanpagne, il est fortement conseillé de faire appel à des professionnels pour vous guider et vous conseiller. C’est notamment la spécialité de Asse-groupe.com, une agence réunissant des experts de l’achat et de la revente de bouteilles de champagne.

« Les investisseurs en vins fins doivent disposer d’un budget clair pour leur portefeuille 2020 et revoir leurs projets d’achat en sachant que les investissements en vins fins bénéficient des meilleurs rendements sur le long terme. »

Sur quels Champagne investir ?

Le rapport Power 100 de Liv-ex, qui classe les 100 marques de vins fins les plus puissantes de l’année, constitue une source utile d’informations sur le marché des vins fins lorsqu’on envisage d’investir dans le vin en 2020. L’édition 2019 est le premier classement Power 100 et on y retrouve les marques de Champagne Krug, Louis Roederer et Moet & Chandon. Des valeures solides dans l’univers du Champagne sur lesquelles vous pouvez investir sans aucun risque de mauvaises surprises.

De nos jours, les meilleurs investisseurs ne se contentent pas d’investir sur les enseignes établies et reconnues. Ils cherchent l’originalité et se tournent également vers de nouvelles acteurs qui sont présentés comme les prochains meilleurs investissements dans le champagne.

Le succès d’Armand De Brignac, également connu sous le nom d’Ace, est un excellent exemple. Cette marque a été mise sous les feux de la rampe après que le rappeur américain Jay-Z a commencé à en parler. Ce type de mise en avant médiatique propulsé les ventes de ce breuvage. Il est devenu en peu de temps une boisson de choix. Non pas une boisson élitiste, mais quelque chose qui plaît à la population en général, qu’on va retrouver dans les grands mariages et qui, d’ailleurs, donne aux investisseurs plus de raisons d’investir dans ce produit alternatif en plein essor.