vins-a-la-mode-2022
2 juin 2022

Quels sont les vins à la mode en 2022 ? Par APH-Invest.com

Par Les-Tendances.com

Les tendances ainsi que la consommation de vin évolue en permanence, de nouveaux produits arrivent sur le marché au fil des tendances qui se développe. Voyons ensemble quels seront les tendances qui se développeront au fil de cette année.

Les vins bios 

Cette catégorie de vin séduit le monde entier, les consommateurs de plus en plus soucieux de leur santé veulent consommer « bio ». Il s’agit d’après les professionnels de la catégorie qui aura le plus de sucés en 2022. En effet ces vins sont très demandé dans le monde entier (sauf en Asie), car ils conviennent énormément aux consommateurs novices.

Le rosé  

Les vins rosé ont toujours la cote, il est rapidement décliné en saveur pamplemousse, puis mangue, 

pêche ou encore ananas via des arômes de synthèse. Ces vins dit « d’été » sont principalement destinés à des consommateurs jeunes et bien souvent féminin. Les bouteilles souvent coloré, avec des étiquettes transparentes et parfois festives rappellent cette notion d’été. Les principaux producteurs de rosé se situent en France en Provence puis dans le Languedoc et ensuite en Italie.

Les vins à bulles 

Depuis de nombreuses années déjà les vins à bulles rencontrent un fort succès auprès des Français. Ces vins qui possèdent un taux d’alcool plus faible que les vins traditionnels et sont donc jugées plus  « légers » par les consommateurs. Bien que le champagne est un produit jugé luxueux de nombreux viticulteurs font l’effort de produire des vins à bulles à bas prix.

Les vins sans alcool 

Nouveaux sur le marché ces vins sont principalement destiné au sportif, aux personnes qui ne boivent pas d’alcool ou encore aux femmes enceintes. Ces vins sont très sucrés et se consomment frais de préférence, ils sont également embouteillés et étiqueter comme les vins traditionnels. Ces vins peuvent être consommés de tous.

Le vin rouge et le vin blanc pas en reste 

Bien que ces dernières années les tendances s’oriente vers des vins plus légers ou des vins à bulles, le vin rouge et le vin blanc restent encore fortement apprécié en France mais notamment à l’étranger et plus particulièrement en Asie ou une nouvelle clientèle s’est développer ces dernières années.

A noter que les vins rouges fruités se vendent aussi extrêmement bien et seront probablement en haut des ventes cette année.

Mais alors qui produit et qui consomme ?

Bien plus qu’une simple boisson; le vin est un véritable univers et réel business mondial à part entière. D’ailleurs, les plus grands spécialistes financiers s’accordent à dire que le vin représente un placement sûr et très rentable. On en parle peu et pourtant l’investissement dans le vin est une excellente idée ! « Se constituer une cave à vin prestigieuse peut vous offrir de belles perspectives ! » nous explique les experts du site aph-invest.com

L’on pense souvent que le premier producteur mondial de vin est la France, mais c’est faux il s’agit de l’Italie avec environ 42 millions d’hectolitres en 2017. La France se place en deuxième position avec 36 millions d’hectolitre suivi de l’Espagne. Certains pays augmentent nettement leur production chaque année, c’est le cas de l’Allemagne qui a augmenté sa production de 30% en 2018, la Suisse quant à elle a augmenté sa production de 40% en une seul année. La consommation elle reste plutôt stable on considère que 5 pays consomment à eux seuls plus de la moitié de la production mondiale il s’agit des états-unis, de la France, l’Italie, l’Allemagne et la Chine.

Il est aussi important que le marché asiatique du vin est en plein développement. Des pays comme la Chine ou le Japon semblent porter un intérêt de plus en plus grand pour le vin et notamment pour le vin européen. La France reste toujours le premier exportateur mondial avec 9,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, car la dégustation de vin est une vraie tradition française qui s’exporte à l’étranger et dont les principaux clients sont les USA, le Royaume-Uni et l’Allemagne.

Bien que le mode de consommation soit différent dans ces pays ou le vin est plus vu comme festif contrairement à la France ou il fait partie de la vie de tous les jours, le vin s’exporte quand même et la demande augmente d’année en année, au grand plaisir des viticulteurs !